vendredi 24 janvier 2014

Zaza aime le Liberty

Haaaaaaaaa enfin je lui ai envoyé mon paquet surprise et enfin elle l'a reçu. De quoi tu parles doudou dis donc? Creuses-toi les méninges un peu... Bon c'est vrai je ne peux pas t'obliger à partir pour une virée en spéléo sur le blog, ce serait vraiment trop ouf bien que tu connaisses la chanson: "Faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins, dans ton automobile, tous les deux on sera bien..." (maintenant tu l'as bien dans la tête) Zaza c'est Zaza-tendance: une des fameuses Pouic-Pouic. Dans la team il y a aussi Lulu-vintage et Gigi-Liberty, rien que les pseudo me font tripper. Cette chère Zaza était la gagnante du jeu de mon anniblog. Que dis-tu? C'était en septembre... Oui et bien je ne vois vraiment pas le rapport avec le fait qu'on soit en Janvier puisque ma maxime préférée est : "Tout vient à point à qui sait attendre". Alors bien sûr quand c'est moi qui doit attendre le suspense est insoutenable. Par contre quand c'est quelqu'un d'autre, je savoure son impatience (ça renâcle, ça relance, ça grogne)(salut Anaïs, ça va chez toi??? ouais ici ça roule, un colis? non je ne vois pas de quoi tu parles, je te laisse j'ai piscine), tu n'as pas de vraie deadline et le pied le plus total c'est surtout quand la personne n'attend rien - mais que tu dois quand même lui envoyer quelque chose  parce que tu es honnête (des fois) - parce qu'elle ne sait même pas qu'elle a gagné. Déjà il faut récupérer son adresse: mission secrète, contacter une pouic et tout le tralala... MAIS une chose en entraînant plusieurs autres (débordement d'oued si je dois vraiment te décrire le tableau cataclysmique de ma vie quotidienne)(l'effet papillon), je laisse filer le temps. Non en fait c'est peut-être bien comme cela que j'aime faire mes surprises: à mon rythme en mettant de côté ce que je réalise en double et parfois en triple, voir même par dizaine... ouais même pas peur! Néanmoins, toute à une fin et il faut bien un jour fermer le colis. Et c'est ainsi que lundi j'ai envoyé à Zaza dont le diminutif n'a rien à voir avec son vrai prénom, un paquet rempli de surprises. Mon complice chez Pouic m'avait dit en septembre: elle aime le Liberty... cool j'ai ça en stock.  En même temps, elle m'aurait dit qu'elle n'aimait pas le Lib' je l'aurai disqualifiée sous un prétexte fumeux. Voici quelques images de ce que contenait la box de Zaza... 'tention les yeux, ça pique!


Ma nouvelle lubie (le mot est faible): les mots en cordons en Liberty. Il y en aura d'autres!


Des magnets et un tambour de broderie avec un précieux bout de Liberty dont Zaza pourra se servir en cas d'urgence. 


ohhhhhhhhhhhh mais peut-être qu'elle vous dit quelque chose???? Et oui  la seconde de mes triplettes. Gniiiiiii que c'est dur de les voir partir ces trousses à bijoux.

Bon et sinon, who's next sur ma liste? Bon sang mais quel retard accumulé, la honte!


mercredi 22 janvier 2014

Elle est trop drôle cette dame

Okay les filles, juste un petit coup d'auto-promo parce que franchement si je n'explose pas de fierté aujourd'hui je ne vois pas quand je pourrais le faire autrement. Juste pour vous dire (simplement et modestement, vous me connaissez)(quoi??!) qu'il a été fait mention de votre serviteur dans l'émission des Maternelles du 21 janvier 2014, dans la rubrique Super Maman, à la minute 57. Donc merci à celles qui m'ont aussitôt contactées pour me le dire. Frustration totale puisque je ne savais pas pourquoi on parlait de moi (enfin du blog), mais après avoir rafraîchit 50 fois la page Des Maternelles j'ai enfin pu découvrir de quoi il était question: des invitations pour anniversaire en téléchargement. Bon alors je ne vous cache pas mon bonheur suprême et surtout au cas où vous en douteriez je suis une dame très drôle, pas une drôle de dame certes, mais drôle quand même.
Alors on dit merci à Carole Tolila, la chroniqueuse!!!!
Et je dis merci à toutes celles qui m'ont félicitées sur FB et IG.

Voici le lien au cas où vous voudriez faire les curieuses:
La Neige chez les maternelles.

Et puis après promis je n'en parle plus (puisque j'ai inondé tous les réseaux sociaux hier). De toutes les façon la prochaine étape c'est Champs Elysées. (genre, l'autre!)
Note pour plus tard: enregistrer la voix de la chroniqueuse comme sonnerie sur iphone!

La chroniqueuse me nommant la "Dame", j'ai trouvé écho au paragraphe de présentation qui se trouve en bas du blog depuis 3 ans, les paroles de la chanson de Tom Jones: "She's a Lady". Je ne voyais pas de meilleur moment pour vous la faire partager ici sans passer pour une merdeuse qui se la pète puisque vous savez bien qu'avec moi pratiquement tout est sujet à dérision. En me mettant en quête d'une vidéo je suis tombée sur celle-ci... j'ai cru mourir de rire (je crois que je l'ai visionnée 30 fois) parce que ce lancé de veste m'a fait penser à Loulou, parce que Loulou aurait la même coupe moumoute poils de cul sur la tête si il ne se rasait pas la tignasse à 6mm, et mon Dieu ce déhanché bien lourd que-j'ai-envie-de-me-sauver-en-courant Loulou aviné pourrait le faire. Enjoy!!! Whoa Whoa Whoa 


lundi 20 janvier 2014

When Clem meets Jackie


Ce défi Jackie Kennedy des Piqueuses de Jases tombait vraiment pile poil dans ce que j'avais envie de coudre. Je précise Jackie Kennedy parce que "habilles-toi comme Jackie" pouvait prêter à plusieurs confusions:
Celle-ci avec Jacky du club Dorothée:



ou celle-ci:

Non non il s'agissait bien de faire une tenue comme celles que portait Jackie Kennedy et pas une tenue de blaireaux à moumoutes qu'on nomme Jacky.

Pour relever le défi j'ai jeté mon dévolu sur une robe absolument divine pour laquelle j'ai littéralement craqué en septembre dernier: la TINNY de Straight Grain. J'ai tellement craqué sur elle, que je ne l'ai même pas épinglée sur Pinterest pour que personne ne ma la pique! (parano???) J'en ai même rabattu les oreilles de la Reloux: "tu me la montres?" "JAMAIS". Oui à ce point là. J'ai quand même fini par lui montrer de quoi je parlais et comme elle n'avait pas encore décidé ce qu'elle allait faire elle me dit: "oh ben je pourrais faire la même"... gros blanc "si tu fais ça je te casse la gueule au prochain salon CSF". La Reloux elle aime bien me taquiner. N'empêche, imaginez 2 gonzesses qui se crêpent le chignon sur les rouleaux de tissus de chez Linna Morata ou FDS... Ce serait trop poilant, avec la reloux on fait diversion et 15 complices (je ne citerai pas de nom) font disparaître par enchantement quelques rouleaux de plumetis et de jersey (pour ne pas les abîmer)... hin hin hin. Mais revenons à nos moutons: une robe carrément rétro. Une robe qui déchire avec des motifs géométriques. J'ai hésité à la coudre pour le défi Martine. Mais la multitude de possibilités autour du patron m'a tellement séduite que je devais absolument prendre mon temps pour réfléchir. Enfin, je dis réfléchir... je n'ai pas réfléchis une seule seconde pour le tissu, j'ai immédiatement pensé au coupon vintage apple green que j'avais acheté à Stéphanie (Oh Zézé) sur sa boutiquette de boulimique du tissu qui revend ce qu'elle a en trop! C'était il y a au moins deux ans, et en plus mon coupon était assez grand! Yeahhhhhhhhhhhhhh! Après sur la forme de la robe vous avez le choix entre 4 cols différents, 3 formes de bas de jupe différents et 2 bas de manche. C'est un patron téléchargeable et plutôt bien fait. Des photos pour CHAQUE étape donc si tu n'y arrives pas c'est que tu es VRAIMENT nul ou alors tu speak pas english. Mais malgré ce dernier handicap, je pense qu'il est possible de s'en sortir. Bon bref, je suis séduite. Mon seul bémol c'est la parmenture de col avec lequel j'ai eu un soucis mais biensur je me suis rappelée trop tard que j'avais reçu une mise à jour du patron.  Pour cette fois, j'ai choisi un col asymétrique que je love, la robe version ronde (donc qui tourne) pour une amplitude so 50', et le bas de manche avec cet espèce de forme de manche avec un triangle dont le nom m'échappe! Et comme elle est pour Chifoumi: taille 4 ans.

Navrée je vais vous abreuver de photo une fois de plus mais ma poulette je l'aime tellement avec sa robe que je suis à deux doigts de me faire un calendrier.

 Ca va Chifoumi? Tu te la pètes là non?













**
Au fait: La gagnante du jeu express de ce week-end est Roméo et Pétrolette. J'attends tes coordonnées.

samedi 18 janvier 2014

Jeu express

** edit: la gagnante est Romeo et Petrolette ** Contactes-moi stp **

Puisque j'ai fait profiter instagram d'un petit jeu, il est normal que je fasse de même ici donc je propose a l'une d'entre vous de gagner 10 cartes de vœux made  by me! Tirage au sort ce dimanche soir à 22h,  avec publication du nom de la gagnante dans ce même post.



vendredi 17 janvier 2014

Piqueuse en détresse

J'ai les oreilles qui fument! Mon défi des piqueuses est prêt MAIS je n'ai pas pu faire de photos correctes puisque nous sommes rentrées trop tard à la maison pour que je puisse avoir une lumière correcte... shit! et pas question que je vous balance des photos au flash. JAMAIS! Alors ce n'est pas un teasing mais je vous dis à lundi prochain avec des photos et ma louloute trop belle.

Ah si quelques infos quand même: c'est une cousette pour Chifoumi et c'est un patron US. Oh yeah!!! trop hâte de vous la montrer.

jeudi 16 janvier 2014

Mamaaaaan tu me fais une robe de princesse?

Pour la fête des mères je me suis fais offrir le livre de déguisements Princesses, Pirates et Cie de Annabel Bénilan. Je suis désormais obligée de me déculpabiliser de mon addiction aux livres de coutures en me les faisant offrir. Et si en plus je peux mettre cela sur le dos des enfants qui me les offrent en toute innocence avec la CB du compte commun et bien autant vous dire que je ne vais pas dire non. C'est mon premier ouvrage sur le sujet... les déguisements... mouais... voilà un domaine de mon épopée couturesque que j'ai vraiment mis de côté. Que voulez-vous que je vous dise? Moi, les fanfreluches et les greluches ce n'est pas the love at first sight. Mais quand même, ce qui m'a décidé c'est l'infâme robe de princesse que Minouche a reçu pour son Noël 2012. Je dis infâme non pas parce qu'elle était moche mais parce que c'était de la merde. Pas de la merde à 2 balles, non non on va chercher dans les 70 euros et la robe n'a pas tenue 2h. Que de larmes! Je me suis employée le jour de Noël à réparer l'irréparable pour annoncer que ce serait de pire en pire et que cette foutue merde finirait au feu. Bon je ne l'ai pas dit dans ces termes mais l'intention y était. Bref, c'est là que je me suis dit qu'il me fallait un livre de couture sur les déguisements de princesses. Oui parce que tu vois les déguisements de dinosaures ou de Léon le bourdon, et bien mes boulets elles n'en veulent pas. Ici on se prend du jus de princesses en intraveineuse. Viens là ma poule on va se faire une ligne de Raiponce sur la télécommande. Non mais attendez je ne blague absolument pas là... On se tape toutes les princesses (façon de parler, hein!), même les Barbies. D'ailleurs sachez que Minouche à qui nous avons donné 3 magnifiques prénoms à sa naissance nous en a réclamé un quatrième et nous a suggéré pendant un mois entier qu'on ne l'appelle plus que par le prénom Rosélia, qui est le prénom d'une princesse fée d'un film Barbie. Rhaaaa non mais je vous jure! Bon et tant que nous sommes dans la phase "confessions intimes", si vous avez suivi la couleuvre du Roi Merlin, il faut que je vous dise que Minouche croit de tout son coeur qu'une princesse vit dans le château des Ducs de Bretagne. Voui voui. Elle nous demande régulièrement si un jour elle pourra la voir et prendre le thé avec elle. N'allez pas croire que j'alimente ce délire - par contre je l'ai initié et je plaide coupable votre honneur - puisque samedi dernier nous nous sommes rendus au Château des ducs, non pas pour le thé mais pour acheter un timbre à l'effigie de la vedette régionale Anne de Bretagne (pas pour nous okay! Mais pour un collègue de Loulou qui collectionne les timbres. Je précise parce que les rumeurs vont bon train sur la blogo et que dans moins de 10 jours je risquerai d'être une blogueuse has been qui collectionne les timbres -ce qui est faux - qui fait des bergers allemands au canevas pour les encadrer - encore plus faux- et qui bien entendu à un tableau Pinterest qui se nomme "petits chats trop mignons" - ce qui est compris dans le package mais qui est faux également.) Bref, le castle lui-même alimente la rumeur en ceci: une chaise posée sur les marches du puits avec un mot tenu par une épingle à nourrice: "la princesse est partie déjeuner, elle reviens à 15h15"... Ceci n'est pas un canular, je répète, ceci n'est pas un canular.

Je disais donc - il y a 30 lignes - que j'ai reçu un livre de déguisements pour la fête des mères. Joie et allégresse dans le coeur de Minouche qui a choisi son modèle. Et truc de ouf j'ai été choisir les tissus avec elle dans la boutique sans la perdre (puisque c'était pour elle)(c'est elle qui se barre, pas moi qui la perds exprès...). Heu alors ça c'était au mois de juin. Et on est en janvier. Oh moi vous savez si ce n'est pas une urgence vitale... J'avais bien pensé réaliser la robe avant Noël et la glisser sous le sapin mais comme elle croit aussi (encore heureux!) au Père Noël je risquais de compromettre son adoration suprême pour le saint homme. Déjà qu'elle a des doutes pour le lutin de Noël qui fait son rapport à Santa Claus chaque jour pour la jauge "enfant sage" et qui dépose des chocolats dans le calendrier de l'avent, même que des fois il ne dépose rien parce que les enfants ne sont pas sages (formule polie pour dire qu'ils sont chiants)(en général c'est la rançon du mercredi soir). Bref, c'était no way pour Noël. Mais c'est vrai aussi que j'aurai quand même pu la coudre bien avant Noël puisque ce qui a suivi Coudre autour de Martine, tombait dans un de mes projets couture: Coudre autour des contes. Mais vous savez bien... vous êtes pleine d'intentions et puis et puis.... Bref, j'ai décalqué le patron lundi, pour m'apercevoir ensuite que je l'avais déjà décalqué, coudre mardi, faire les essayages et le shooting mercredi.
Donc 70 lignes pour écrire ce qui peut être résumé en 9 lignes: J'ai cousu la robe de Cendrillon du livre Princesses, Pirates et Cie de Annabel Bénilan. Tissu menthe bleue de chez Myrtille, peut-être trop fin mais il fait chaud chez nous, et tulle à paillettes de chez Mam'zelle fourmi (si mes souvenirs sont bons). Taille: 6/8 ans. Et heu c'est quand même très ajusté, et je suis moyennement convaincue par la meringue de tulle sur les côtés... Sinon côté confection: rien à dire de spécial SAUF que ça m'a vraiment gonflé de devoir passer mon temps à me faire envoyer compulser telle ou telle page pour le montage de ceci ou de cela... Genre, je dois avoir 5 marques-ta-page dans le bouquin. J'ai également réalisé une cape dans un drôle de tissu disco fever ki brille Yeaaaah. C'est en fait une nappe ultra grande trouvée chez Destock Tissu à Lorient pour une bouchée de pain de seigle. Le bonheur: les ourlets étaient déjà fait... je n'avais plus que celui du haut à faire après découpe... Bref, c'est le concept appliquée de la cape de la feignasse. Et pour accessoiriser ce port altier, la couronne réalisée pour la galette des rois (et des reines) (et des princesses)(et des princes aussi), tuto dispo sur Abracadacraft.





Il va de soit que l'ensemble plait énormément à Minouche. J'ai planqué le livre de déguisements, elle est capable de me harceler dès la semaine prochaine pour se faire faire Blanche Neige.


Pour voir les réalisations des copiiiiines, cliquez ici!


mardi 14 janvier 2014

La neige en string - Zézette Epouse X swap

Qu'est-ce qu'on récolte quand on crochète un zizi, qu'on le partage sur la blogo, qu'on le fait tâter à des blogueuses sur le CSF? Qu'est-ce qu'on récolte quand on lance un swap pourri avec des ordures plus vraies que nature? Qu'est-ce qu'on récolte quand on écrit des harlequinade? Qu'est-ce qu'on récolte quand on fait le forcing pour que son blog arrive en première page de la recherche google oh oui oh oui j'aime le caca?
hein??? Ce qu'on mérite! Ce n'est pas dénué d'un raisonnement très intuitif. (auto-congratulation)

Alors qu'on se préoccupe de savoir si tout le monde a bien reçu son swap, on en oublie que soi-même on n'a rien reçu. Et puis on reçoit un paquet. On l'ouvre et on se dit: "c'est quoi ce bordel?" enfin non, en premier on se dit: "chouette une surprise" et ensuite on se dit "c'est quoi ce bordel?" Il m'aura fallu 3 bonnes minutes pour 1) trouvé de quoi il s'agissait et 2) pour percuter que ce que j'avais reçu faisait de moi une victime du swap Zézette Epouse X savamment organisé par le collectif hautement célèbre: Les blogueuses de Noël sont des ordures.
Parenthèse: Au moment où j'écris Loulou me tient un discours sur les stocks options. Me soutient qu'il est un mécène, que je devrais créer une start-up avec mon blog. J'attends de voir le pognon d'abord. Je me demande pourquoi il me parle de cela? Je n'ai pourtant pas commencé à ponctionner le compte commun pour m'acheter du tissu. J'hésite à migrer vers mon cagibi... pourtant je suis bien installée sur le canapé... Ah non ouf, c'est lui qui migre explorer d'autres start-up sur le fauteuil d'en face. Normal, je lui ai justement réclamé du pognon pour m'acheter un transat sur le Cloud. Reprenons.

Donc le swap pourri est plus que largement respecté par Calinea 87 qui m'a envoyé - accroches-toi mémère - un ensemble de bain: string ficelle et triangles de tétons au tricot!  Oui oui vous ne rêvez pas! Bon alors ce qui me fait super plaisir c'est qu’apparemment sur le blog je dois faire plus mince que dans la vrai vie parce que là on frise la taille 32. La mauvaise nouvelle c'est que je vais devoir le garder caché forever. Pourquoi? Tout simplement parce que MINOUCHE risque VRAIMENT de vouloir le mettre. Déjà qu'elle se balade toujours avec la jarretière de ma copine M-red sur la tête, j'aime autant vous dire qu'elle serait plus que ravie d'avoir un cache tétons spécial brise thermique de Bretonnie. Bref, Merci Calinea... vraiment fallait pas!



Vue de dos je précise!

ET moi et moi!!!!! J'ai gâté Miss Grain de sel... aucune prise de tête: juste un cadre customisé avec un portrait noir et blanc dédicacée par l'idole de la miss alias Barbara Cartland. Ohhhhh je couvais depuis l'été dernier mes coquillages (des dentales très exactement) en vue de ce défi! Héhéhé ordure que je suis. Maintenant reste à savoir ce qu'elle en a fait, j'espère qu'il trône sur sa table de chevet.





J'ai sincèrement hâte de voir ce que toutes les autres ordures réservent....
euh moi je vote pour un autre swap pourri l'année prochaine!

ps: punaise... je regarde ce cadre et je me dis que ça pourrait se vendre dans un magasin de déco du bord de mer...




mercredi 8 janvier 2014

Qui s'y frotte s'y pique

Oui alors j'avais le choix entre ce titre de post et celui-ci plus racolage aguicheur: La fille qui a du piquant!
L'histoire sera courte je vous préviens. Vous souvenez-vous du bon vieux réflexe bien pourri qui me fait faire des choses stupides... Mais si creusez un peu... Bon je vais être obligée de radoter: je suis entrain de coudre, une épingle tombe, j'ai le réflexe de fermer les cuisses... ERREUR... douloureuse erreur...

Bref, aujourd'hui j'ai (enfin) pu coudre un peu... retrouver le chemin de la MAC c'est difficile surtout quand se profilent des défis et qu'une fois de plus je vais être dans l'urgence. Si si je le sais bien... Bref, j'ai fait un peu de couture. Un peu plus tard je plie mon linge. Diantre, qu'est-ce qui accroche cette manche? No sé... Trois polos plus loin... Mais c'est quoi ce bordel??? Pourquoi ça accroche? Encore cette braguette... Oui j'ai la braguette ravageuse, qui me troue régulièrement mes tee-shirts à force de sortir prestissimo des toilettes à cause des boulets: cris, chutes, hurlements, bruits suspects... et même le silence qui est encore plus suspect. Bref, j'approche ma main de la braguette tueuse et là, une énorme aiguille traverse ma main. Bon en vrai elle n'a pas traversé ma main mais j'aime exagérer. Je retire ma main que je regarde et une grosse-grosse-grosse goûte de sang apparaît... Ne vous moquez pas, je n'aime pas le sang. Mais c'est quoi ce bordel (j'aime le mot bordel)... Je regarde ma braguette: RIEN. J'ouvre la braguette: coincée! J'écarte comme une forcenée le rabat de la braguette. Attendez deux seconde j'aimerai que vous imaginiez la position qu'il faut adopter pour écarter et regarder en même temps l'intégralité du rabat de sa braguette... Ça y est vous visualisez? C'est ridicule hein! Et là j'aperçois le chat de l'aiguille bien enfoncée dans le rabat, la pointe de l'aiguille était un peu cachée après le choc avec ma main. Il a fallu déloger l'aiguille du rabat... Ce ne fut pas une mince affaire. Parce que je partage tout avec vous, j'ai même pris des photos en priant très fort que personne ne me voit photographier ma braguette. (on ne sait jamais!) La aussi imaginez la position pour prendre des photos avec l'iphone... C'est bon vous l'avez? Vous pouvez rire, c'est cadeau!

                                             Jour                                                           Nuit

Mais le pire dans tout cela c'est que je ne comprends pas comment j'ai pu rester 3h sans me la planter dans le bide et encore moins comment elle a atterrie dans ma braguette.
La couture est vraiment un sport dangereux! 

mardi 7 janvier 2014

Pour qui celle-là?

Une des traditions de ma famille c'est d'envoyer un enfant sous la table pendant le partage de la galette, on dit "pour qui celle-là?" et l'enfant répond le nom d'une personne et la part atterrie délicatement dans l'assiette de l'intéressé. Bon comme le faisaient aussi nos parents, on regarde un peu où est la fève pour éviter le psycho-drame familial... Par contre on n'est pas frangipane-frangipane à la maison mais plutôt brioche des rois comme cela on peut en manger au petit déjeuner, au goûter et aux desserts. Ce qui équivaut à dire qu'on a une couronne vissée sur la tête pendant un mois.
Avant Noël, j'ai proposé à Nathalie d'Abracadacraft de "bricoler" quelque chose pour l'épiphanie parce que hein bon les couronnes du commerce, c'est bof-bof!
Pliées en quatre, tu as l'air maligne avec ton turban brillant au carré! Le diamètre aléatoire qui fait un collier à Junior et qui tient en équilibre précaire sur la tête de papa. Sans compter cette satanée attache qui tient juste une heure et qu'on finit par rafistoler au chatterton... Oui oui au chatterton parce que quand même je ne vais pas gâcher du MT pour une couronne qui va finir à la benne dans les 48h.
Bon je fais ma maligne avec Nathalie, mais c'est pas le tout il faut avoir des idées et moi les idées elles me viennent en checkant ce que j'ai en stock "in house". Donc réflexion intense et c'était du tout cuit: dessiner un gabarit, encoller du skaï, laisser sécher, reporter le gabarit, découper, pressionniser (nouveau terme). Et HOP je peux vous garantir que j'ai fait des heureuses. Le prototype en skaï doré imitation cuir réalisé pour Abracadacraft a fait ses preuves pendant les vacances.qu'il a passé sans dommage. Crashing-test: OK! Du coup j'en ai réalisé deux autres à partir de skaï (simili-cuir en fait) trouvé chez Mam'zelle fourmi chez qui j'ai aussi pu trouver des pressions assorties. Pour une meilleure tenue, j'ai encollé avec de la colle à reliure (le mioche qui arrive à décoller le skaï je lui paye une bouteille de champomy) et j'ai trouvé des gemmes en magasins de loisirs créatifs (Artéis de Lorient). La couronne est très jolie nue, à vrai dire je la préfère comme cela mais vous savez avec les girls il faut que ça brille pourtant je dis toujours: "pas de signe extérieur de richesse" mais hein! c'est comme toujours je parle dans le vide ici. Pardon, je rectifie en fait l’oreille interne de mes filles enclenche un mécanisme broyeur de mots dès qu'elles entendent un MAIS comme par exemple : "les diamants c'est très joli mais jljCVJOHGFOjzgfoyGFKhjbcqkjgsckjqcbl" "okay maman, bon on les colle les diamants?" soupirs...

Donc, sur le blog d'Abracadacraft, vous trouverez le tuto à télécharger pour réaliser cette jolie couronne pour les 2 à 99 ans et qui de plus servira aux déguisements de prince et princesse. Et adieu, bye-bye, ciao, adios aux couronnes en papier!








Premier pavé de l'année!!!  
(ça veut dire que j'ai encore des choses à dire)

lundi 6 janvier 2014

Enfin...

Enfin les boulets sont reparties à l'école... je vais enfin pouvoir espérer faire quelque chose comme ma carte de voeux par exemple!!!!!!!

C'est bizarre avant Noël je me dis: "j'adore Noël" et après "je déteste cette période"... même si j'ai reçu des cadeaux par milliers (enfin peut-être pas) j'ai beaucoup de mal à faire une coupure avec le bidouillage pendant 15 jours entourée d'excitées (mes boulets)... rhaaaa vive l'école!

A plus!

(et bonne année)
(il fallait bien que je commence l'année ici en râlant)
(tradition)