mardi 9 octobre 2012

De la neige à Paris 2

Ah le week-end commence vraiment. Nous sommes un groupe d'amis à nous voir chaque année. A l'origine il s'agit des amis de Loulou auxquels sont venus se greffer les conjoints et doit-on le dire et le répéter : quelle chance nous avons de nous entendre tous plutôt bien, on peut dire qu'on est "connectées". Ce qui est je pense parfois difficile avec la distance, les caractères, les exigences .. Bref, tous les ans on organise un WE où nous nous retrouvons tous, en général sportif... ah hum... avec les boulets... mouais mouais. Bon il faut dire que l'année passée il y a eu un WE ski (okay sans moi les mecs, je traverse pas la France pour un WE au ski même sans les enfants cette fois, ça va pas la tête... mais Loulou drogué de neige y est allé!) et comme si un we ne suffisait pas, un second a été organisé: le vrai de vrai WE celui avec les boulets... et de la rando. Euh comment dire? Non non merci, ça va bien comme ça. La vraie raison c'est que nous avons 10h de route pour y aller donc on botte en touche. C'est la vie et même si je suis triste de ne pas y aller, je ne suis pas triste de louper la rando (même cool... sans dec une rando cool ça n'existe pas avec moi et avec mes amis les fralés) avec les boulets.
Mais voyez-vous, il y a quelques années alors qu'on a presque toutes été mamans en même temps, j'ai remarqué que c'était surtout les mecs qui participaient aux activités et nous on se tapait les gosses tout le WE. Cherchez l'erreur!!??    Il n'y avait pas de raison que cela se passe comme cela, mais comme de toutes les manières nos boulets sont justement des boulets, le mieux c'était quand même de s'affranchir des boulets et des papas par la même occasion. De là a germé l'idée du WE des filles avec comme mot d'ordre de ne pas se retrouver là où nous vivons (et en ce qui me concerne assez loin des montagnes) afin de décrocher de notre quotidien, de nous détendre, de pouvoir parler de trucs de filles à l'apéro comme par exemple: "ha j'ai suivi ton conseil, j'ai changé mon stérilet pour un Mirena, c'est top je n'ai plus d'hémorragie tous les mois", de nous décharger, de rire, de pleurer parfois, de regonfler nos piles, de parler de nos doutes de mamans. Paris étant le plus central pour nous toutes, c'est notre destination préférée. La première édition avait été un franc succès, aussi nous avons remis cela même si c'est difficile de fixer une date (et je ne suis pas étrangère à cela). En principe les mecs n'ont pas le droit de nous appeler... c'est dur pour certains (ah hum) et une en particulier gondole à mort donc textote en douce! (trop miiiiiiiignon)

Vendredi soir dernier j'a donc été accueillir le premier wagon de pintades: La Rockeuse, M-Red et Nano à la gare de Lyon. Grosse déception pour M-Red qui voudrait que je vienne avec une affiche à chaque fois avec marqué son nom dessus. M-Red si tu t'y attends ce n'est pas drôle! Bon après cela direction un bar en attendant les deux dernières: Lavande et Flocon, on n'a pas de temps à perdre et surtout c'est l'happy hour. On abuse un peu et on est un peu pompettes. On rentre à pied... oui c'est le thème du WE: on randonne sur du plat (la seule rando qui m'est autorisée par le docteur Jabuse)

Pour fêter ces retrouvailles je leur ai proposé des petites surprises qu'elles pouvaient choisir (j'espérais un crêpage de chignon pour le choix mais... pfff non même pas)

On s'est couchées raisonnablement tard, le Flocon et moi avons été mises en quarantaine dans la chambre parce qu'avec nos miasmes on risquait d'infecter tout le groupe. Les autres ont pris les canapés-lits. On a vachement bien dormi... tandis que d'autres... 
Le samedi, hummmmmmmmmmmmm que c'est bon de se réveiller dans le silence. Pas de cris, de guilis, de mecs qui nous dit de nous lever parce que sinon ce sera trop tard pour petit-déjeuner et que du coup il n'aura plus faim à midi et qu'il n'est pas question qu'il saute un repas, de bib à préparer, de boulets à préparer... un petit déj avec les copines il n'y a que cela de vrai!

Bon je tiens à faire deux standing ovations. 
* je savais que la rockeuse et M-Red étaient des lectrices de ce blog. Mais j'ignorais totalement que la lavande le fréquentait aussi. Aussi lavande, welcome!!! Ça peut paraître bizarre, mais ce blog qui a été créé pour la famille et les amis, est lu par une infime minorité de ceux-ci. On est blog où on ne l'est pas.
* ensuite je suis tombée de ma chaise quand la Rockeuse m'a demandé où elle pouvait trouvé du masking tape à Paris. Hein quoi j'ai bien entendu!!! dans mes bras ma poule! et une d'infectée, une! Que d'émotions!

Et oui, figurez-vous que mes copines et bien elles ne sont pas du tout loisirs créatifs!!! si si si... mais je les aime quand même. Le Flocon fait du tricot et c'est ce qui se rapproche le plus de mon univers. Mais la rockeuse qui me demande du MT c'est du délire! et l'appart' qui est juste à côté de chez Rougier... hahahaha, ça roule ma poule! Ensuite passage Place des Vosges: blablablabla, ah on a passé la Place des Vosges... même pas vu... Petite balade dans le village Saint Paul. J'évite soigneusement la boutique de la ruine: Au petit bonheur la chance. Déjeuner dans un restau qui ne me déçoit jamais Le Bûcheron au métro St Paul (quasi en face). Essayez les deux, vous me direz!

Et demain, je vous parle d'art...

23 commentaires:

  1. Superbe idée, un we sans mec, sans gamins... Le pied.
    Bon, sinon mon anti virus bloque le lien, je vais chercher autrement.
    J'ai hâte de lire la suite !

    RépondreSupprimer
  2. La suite... la suite...
    A très bientôt,

    RépondreSupprimer
  3. Rââââ trop bien. Moi aussi je suis fan de la boutique "au petit bonheur la chance" mais, comme toi, je fais un détour pour l'éviter ;D Retenez-moi ou je fais un malheur.

    RépondreSupprimer
  4. "on randonne sur du plat" !! Merci de me faire rire ainsi, je la ressortirai "une rando à Paris" :)
    la suite !! (quelle pression !!)

    RépondreSupprimer
  5. le pied ce week-end de filles. Et puis, la rando à plat dans Paris, ça peut vite être très fatiguant !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis encore plus dégoûtée que tout à l'heure ! Un vrai week-end-end de gonzesses, pas de boulets, pas d'hommes ! Dire que moi et Lulu, on n'arrive meme pas à se faire un ciné en ce moment ! Bon aller , j'attends la suite.........

    RépondreSupprimer
  7. M'en fous la prochaine fois, j'amène la pancarte moi même...

    RépondreSupprimer
  8. Ma famille non plus ne vient pas sur mon blog... comme quoi on pourrait penser qu'ils seront nos visiteurs quotidien... bah tiens !!!

    RépondreSupprimer
  9. ça existe vraiment un WE sans enfants et mari ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais! Je vends des coupons si tu veux

      Supprimer
  10. c'est exactement ce qu'il me faut !! tu peux prévenir mon mari que c'est une question de vie ou de mort stp ??

    RépondreSupprimer
  11. flûte je prends le train en marche (sans mauvais jeu de mots, tsoin tsoin !)

    RépondreSupprimer
  12. Tu vas finir par toutes nous convertir à la couture je te dis ...
    et puis rando sur du plat ... Paris c'est pas tout plat d'abord :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En échange faudrait la convertir aux joies des sport d'hiver....

      Supprimer
  13. Oh punaise, un week end à Paris sans homme et sans enfants.... Il faudrait que je vire les miens et comme ça je pourrais rester peinard à la maison à inviter les copines, à boire des coups et à découvrir de nouveaux endroits (nan parce que je connais même pas les adresses que tu donnes, la honte !!)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier